Courrier : bien choisir sa formule de politesse

Courrier : bien choisir sa formule de politesse

formule de politesse
Que ce soit pour un courrier administratif ou commercial, vous disposez d’un panel de formules de politesse. Laquelle est la plus pertinente ? Voici quelques conseils de rédaction.

 

> Les règles de politesse à respecter

Soyez simple et sobre dans votre expression. Pas besoin d’en faire des tonnes. Exemple : Utilisez  « l’expression de nos sentiments » ou « Je vous prie de croire à l’assurance de notre considération (ou de nos salutations) ». Vous pouvez faire varier les formules en jouant sur la construction verbaleExemple: « Nous vous prions de croire », « veuillez croire », « veuillez agréer », ou « recevez ».

Bon à savoir : Préférez l’utilisation de « recevez » ou « nous vous prions » plutôt que « veuillez croire » et « Veuillez agréer », plus directives.

> Les pièges à éviter

  • En tant que femme, vous ne devez pas envoyer vos « sentiments » à un homme, mais plutôt votre « considération ».
  • Faites l’impasse sur l’expression « salutations distinguées », en particulier dans un courrier adressé à un client. L’adjectif « distinguées » induit que l’on se place hiérarchiquement au-dessus de l’interlocuteur auquel on s’adresse.
  • Évitez les formules telles que « très haute considération », à réserver exclusivement à des personnalités institutionnelles ou politiques.

> Quelle formule pour quel destinataire ?

Les formules de politesse varient suivant le degré d’intimité et de la relation que vous entretenez avec votre interlocuteur. Dans vos relations de travail, vous devez terminer votre courrier avec :

  • Si vous connaissez votre interlocuteur : (Très) Cordialement ; Avec toutes mes pensées affectueuses ; Affectueusement; Recevez, cher Monsieur, l’assurance de mes sentiments les plus amicaux ; etc.
  • Si vous ne connaissez pas votre interlocuteur :- s’il s’agit d’un homme : « Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs  » ;- s’il s’agit d’une femme : « Recevez, chère Madame, l’assurance de mes sentiments les meilleurs » ; « Recevez, chère Madame, l’assurance de mes sentiments les plus respectueux »;
    – Si le sexe du destinataire est inconnu : « Je vous prie d’agréer mes meilleures salutations ».

Enfin, pour remercier d’un service rendu, vous pouvez opter pour la formule : « Veuillez croire, Monsieur, à l’assurance de ma profonde gratitude ».

Bon à savoir : De préférence, utilisez la majuscule dans les expressions : « Monsieur le Préfet », « Monsieur le Ministre ».

 

 ASTUCE :

En ce qui concerne la formule de civilité, faites-la toujours suivre d’une virgule : « Madame,  » ; « Cher Monsieur, « . Mais ne la faites pas suivre du nom de famille (ex : Cher Monsieur Dupont). Si vous vous adressez à une personne possédant un grade ou une fonction élevée, mentionnez- le ! Exemples : « Madame le Juge » ; « Monsieur le Directeur ».

 

Fiche pratique : Les formules de politesse

 

 

Sources d’origine : http://www.kalligo.com/component/k2/136-courrier-bien-choisir-formule-politesse.htm?utm_medium=email&utm_campaign=ka_kalligo_20130716_nl29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *